Catégories
Actualité

Assises de l’édition féministe

Le 21 mars avait eu lieu le webinaire “Regards croisés sur les enjeux de l’édition féministe France Québec”. Etaient invitées Oristelle Bonis (iXe), Marie Hermann (Hors d’atteinte), Stéphanie Barahona (les éditions du Remue-Ménage) et Isabelle Boisclair (professeure en études littéraires et culturelles à l’Université de Sherbrooke). Il aura fallu une bonne heure d’échanges sur ce qu’éditer en féministes voulait dire pour que quelqu’un fasse la remarque de la blancheur du panel d’invitées. La question “existe-t-il des éditrices féministes non blanches ?” a été posée, ce à quoi j’avais répondu oui, blast et shed par exemple.

J’ai donc été très heureuse de voir qu’elles faisaient partie des maisons ayant fondé le collectif Editer en féministes.

Vous pouvez retrouver leur tribune ici.

Et le programme de leurs premières Assises .

Citer cet article : Sarah Ghelam, "Assises de l’édition féministe", Genre de l'édition, publié le 11/05/2022, https://genreed.hypotheses.org/2465, consulté le 21/05/2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.